Français

Décès du Professeur Eshel Ben Jacob

L'équipe GRANDER® pleure Eshel Ben Jacob

Professeur Eshel Ben Jacob lors de sa visite à Jochberg chez Johann Grander (2008) Georg Huber Professeur Eshel Ben Jacob lors de sa visite à Jochberg chez Johann Grander (2008)
Le physicien de renom et ancien Président de la Société physique d'Israël de Tel Aviv est décédé subitement le 5 juin 2015.

Le Professeur Eshel Ben Jacob (né le 13 avril 1952 à Tel Aviv en Israël) faisait partie des plus éminents physiciens au monde. Brillant mathématicien, il travailla sur des modèles exacts qu'il construisait sur la base d'expériences précises. Ses champs de recherche et ses publiccations ne pouvaient être plus variés. À partir de modèles de "feux" de neurones, il était capable de prévoir les lésions liées à des opérations du cerveau.

Il était fasciné par le comportement dynamique des bactéries quand elle se déplacent sur des sols nutritifs secs jusqu'à des sources de nourriture différentes. En illustrant ce motif pour un modèle informatique mathématique, il constata que ce comportement représentait un mélange très réaliste de décision individuelle, de comportement collectif et d'adaptation aux autres bactéries. Il suscita l'intérêt quand il essaya d'appliquer lesdits modèles aux variations de la Bourse et fut capable de reproduire exactement de nombreuses situations passées.  

Ses nombreuses publications étaient reconnues en raison de leur exactitude. De nombreux scientifiques cherchèrent à avoir le Professeur Eshel Ben Jacob comme partenaire pour leurs publications car avec sa méthode mathématique stricte, il mettait la barre très haut. Eshel Ben Jacob était toujours intéressé par les paramètres physiques de la vie ; c'est ainsi qu'il en vint automatiquement au thème et à l'énigme de l'eau. Ses montages expérimentaux prouvèrent sans ambiguité que l'eau pouvait stocker des informations et que les micro-organismes pouvaient les lire.

En 2002, il fut invité par la Royal Physical Society de Suède à présenter ses découvertes. Quelle ne fut pas sa déception quand on lui laissa entendre que son travail aurait signifié avec certitude le prix Nobel de physique si l'« appareil de mesure » avait été un système technique de mesure, et pas des bactéries ! Il était conscient que les motifs, représentés par plus de 10 milliards de bactéries sur le sol nutritif, étaient plus précis que n'importe quel appareil de mesure existant à l'époque. Au cours de nombreuses discussions que nous avons eues en interne, Eshel Ben Jacob nous exposa son avis selon lequel l'information devait toujours constituer une modification d'une structure. Pour lui, d'un point de vue biologique, une information n'a donc de sens que si elle peut aussi être lue par un système biologique. Il poursuivit donc ses recherches pour trouver des indices de modifications de la structure de l'eau.

La nanotechnologie naissante amena les recherches d'Eshel sur le terrain de l'« eau nanodopée ». Ses conclusions dans ce domaine constituèrent un pas en avant dans la direction d'une nouvelle et plus large compréhension de l'eau. Dès 2002, le Professeur Eshel Ben Jacob fut en contact régulier avec l'équipe GRANDER®. Le 7 juillet 2008, Eshel Ben Jacob rendit visite à la famille Grander ainsi qu'à l'équipe de recherche GRANDER® à Jochberg en Autriche.

En octobre 2008, le film Ce que nous savons n'est qu'une goutte fut diffusé avec succès sur 3sat. Malheureusement, le sujet ne montra qu'une fraction du long entretien avec lui. Eshel était convaincu que celui qui voulait se rapprocher du secret de la vie devait d'abord comprendre l'eau. Et sur l'eau, nous ne savons malheureusement que très peu de choses.

Le Professeur Eshel Ben Jacob a prouvé avec ses expériences que l'eau possédait une mémoire et qu'il était possible de stocker des informations dans l'eau.

Donc Eshel Ben Jacob arriva, grâce à des tests scientifiques et des conclusions logiques, au même résultat que Johann Grander avec son expérience pratique, son observation de la Nature et son intuition. Il essaya sans cesse d'établir la corrélation entre ses expérimentations et les affirmations et expériences de Johann Grander pour créer une base de modèle exacte. Dans les derniers mois, ils travaillaient sur un projet commun prometteur. Encore en avril de cette année eut lieu un échange très positif avec lui.

La nouvelle de sa mort brutale nous touche tous profondément. Le scientifique, qui travaillait actuellement aux États-Unis, est décédé le 5 juin 2015 lors d'une visite professionnelle dans son pays natal Israël, où il supervisait aussi d'autres projets. Mondialement reconnu, l'expert en biocomplexité, en théorie de l'auto-organisation et de la formation de structures dans les systèmes ouverts laisse derrière lui un énorme vide dans le monde de la science.

Nous chez GRANDER® sommes très fiers d'avoir pu connaître en personne quelqu'un comme le Professeur Eshel Ben Jacob.

QU'IL REPOSE EN PAIX !

Informations supplémentaires

Retour

Hotline gratuite +800 000 20335

Numéro de service international gratuit pour les appels de AT, DE (téléphone fixe, mobile), IT (téléphone fixe), CH (téléphone fixe), ES (téléphone fixe), FR (téléphone fixe)

La meilleure eau à la maison, cela vous intéresse?

Nos spécialistes de l’eau seront heureux de vous conseiller sans engagement, et définiront pour vous votre concept d‘eau individuel – pour que coule de votre robinet une eau optimale et durable.