Français

Un symposium sur l’eau a révélé de nouvelles idées et des progrès concernant la recherche sur l’eau

#wasserrevolution4.0. a révolutionné la compréhension et la connaissance de l’eau d’une manière vivifiante

Un symposium sur l’eau a révélé de nouvelles idées et des progrès concernant la recherche sur l’eau (c) Valentino Barazzuol
IPF, la société de recherche de GRANDER®, a réuni à Kitzbühel les personnalités de la scène internationale de l’eau à l’occasion du symposium international de l’eau organisé sous le slogan #wasserrevolution4.0. Les exposés de haut niveau donnés par des conférenciers de premier plan ont permis de présenter les progrès en cours concernant la recherche sur l’eau et d’ouvrir de nouvelles perspectives.

wasserrevolution4.0 est à l’origine du nom du slogan de l’événement : « Révolution » représente un changement fondamental dans la recherche. 4.0 souligne le fait que le développement de nouvelles connaissances sur l’eau est un processus toujours en cours, qui connaîtra de nombreuses révolutions.

Pour GRANDER®, le symposium était un événement extraordinaire et Johann Grander a remercié l’équipe organisatrice (Georg Huber, Johannes Larch et Heribert Grander), tous les employés d’IPF et de GRANDER®, ainsi que les partenaires ayant contribué à son succès. Un accueil particulier a été donné à la Dre phil. Heidemaria Gürer, ambassadrice d’Autriche à La Haye et à Signe Reisch, présidente de Kitzbühel Tourismus.

Comme toujours, il était important pour GRANDER® de présenter un tableau général de l’eau. C’est pourquoi trois disciplines complémentaires ont été ajoutées au symposium :

  • la perspective artistique de l’eau, prouvant combien l’eau est belle et variée dans la nature et chez l’homme
  • la perspective phénoménologique, montrant les différences entre diverses eaux traitées
  • la science, constituant le point central du symposium

Le Prof. Dr Ir. C.J.N. Cees Buisman est l’un des scientifiques de renom ayant participé au symposium sur l’eau. Il est directeur scientifique de WETSUS, le plus grand centre d’excellence du monde en matière de technologie de l’eau durable. Le célèbre institut néerlandais examine de manière pragmatique les divers effets de pratique de longue date de GRANDER® et considère que la technologie de l’eau durable, ainsi que celle de GRANDER®, est un sujet de recherche important. « GRANDER® donne de nouvelles impulsions à notre groupe de recherche, grâce à une expérience pratique. » Buisman et son équipe effectuent des recherches pour déterminer d’où viennent les phénomènes et comment ils peuvent être prouvés. Il est visiblement fier que l’équipe de WETSUS ait été l’une des premières structures de recherche à découvrir que la vivification de l’eau GRANDER® avait un incidence sur les nanoparticules de calcaire appelées DOLLOPs, qui sont importantes pour les propriétés de l’eau.

Le Dr Elmar C. Fuchs est responsable de programme chez WETSUS, où il dirige le groupe de recherche « Physique de l’eau appliquée ». Sa publication sur le phénomène du pont d’eau flottant (Floating Water Bridge) a attiré beaucoup d’attention dans le monde de la physique de l’eau. Dans son expérience, l’eau franchit une distance pouvant atteindre 25 millimètres à une tension électrique de 25 000 volts et présente des propriétés entièrement nouvelles, aussi bien à l’échelle macroscopique que microscopique.

Les nouvelles découvertes issues de la recherche fondamentale sur le pont d’eau flottant montrent qu’en fonction du champ électrique appliqué, l’eau peut prendre de nouveaux états ; ceux-ci doivent encore être explorés et jouent peut-être un rôle au niveau des cellules vivant dans l’eau. 

Le Prof. Dr rer. nat. Peter C. Dartsch est biochimiste et physiologiste humain. Il dirige un institut de recherche en biologie cellulaire (Dartsch Scientific – Institut de technologie de biologie cellulaire). Il a examiné si l’eau GRANDER® originale possédait des effets bénéfiques nettement supérieurs à ceux de l’eau plate d’un discounteur et de l’eau plate d’un fabricant de marque réputée. Dans une étude sur des cultures cellulaires spécifiques à un organe, sans essais sur les animaux, il a clairement démontré les effets bénéfiques de l’eau GRANDER® originale par rapport à l’eau plate d’un discounteur et à celle d’un fabricant de marque.

Outre les propriétés antioxydantes marquées de l’eau GRANDER® originale, à savoir l’inactivation des radicaux oxygène réactifs en excès et donc un potentiel significatif de réduction du stress oxydant, il a montré que cette eau stimulait également le métabolisme énergétique et régénérait les fibroblastes du tissu conjonctif.

Lors d’études ultérieures avec des neutrophiles fonctionnels, l’eau GRANDER® originale a neutralisé les radicaux formés de manière endogène beaucoup plus nettement que les deux autres eaux plates ; ceci suggère qu’elle possède un effet anti-inflammatoire et peut stimuler le métabolisme énergétique de ces cellules, afin que celles-ci puissent mieux se défendre contre les germes étrangers (pathogènes microbiens) présents dans le sang.

« De nombreux effets (partiels) du processus de vivification de l’eau GRANDER® sont maintenant compréhensibles au niveau scientifique, grâce aux nouvelles méthodes de mesure et aux résultats avancés qu’elles génèrent », résume l’Ing. Johannes Larch, responsable de la recherche et du développement d’IPF, la société de recherche de GRANDER®. Il poursuit : « De plus faibles dépôts calcaires, une meilleure durée de vie et une plus grande croissance des plantes ne sont que quelques-uns des nombreux effets de la vivification de l’eau pouvant maintenant être déduits de manière compréhensible au niveau physique et/ou biologique. »

Retour