Français
Comment tout a commencé

Comment tout a commencé

Des modifications constatées dans l’eau

La dénomination « vivification de l’eau » est aujourd’hui une notion souvent citée et utilisée par tout le monde. Ce fut Johann Grander lui-même qui donna à son procédé le nom de « vivification d’eau » après qu’il eut constaté, au microscope, des modifications ininterrompues dans le comportement des micro-organismes dès qu’il soumettait une eau à sa méthode.

La découverte de l'eau

Johann Grander continue ses recherches et découvre que l’énergie peut être transformée également dans l’eau. Mieux encore : dans ce cas précis, l’eau développe des caractéristiques spéciales. Il commence à observer l’eau de plus près, et la met sans cesse en contact avec les générateurs magnétiques.
En savoir plus...

Sous le microscope

L'instrument essentiel de Johann Grander pour étudier de l'eau et sa nature, est le microscope. Il étudie au microscope des centaines d'échantillons d'eau en provenance des quatre coins du monde (du Nil, du Pô, du Gange et de bien d’autres fleuves et sources) dans sa « cabane du penseur », afin de comprendre comment se comportent les différentes eaux de notre planète.
En savoir plus...