Français

Résultats & état actuel de la recherche (2019)

Résumé des résultats scientifiques (09/2019), références aux sources et téléchargements :

À télécharger librement :

1. Introduction


Depuis l'existence de la vivification d'eau GRANDER ®, deux questions l'accompagnent, prenant une importance de plus en plus grande : comment fonctionne la vivification d'eau GRANDER ® et est-ce que ces effets peuvent être étayés scientifiquement ?

La pratique quotidienne et les expériences positives de ces effets, documentées de façon empirique, étaient présentes des décennies avant que ces phénomènes ne soient explicables scientifiquement.

L'apparition de nouvelles branches scientifiques, comme par exemple la physique de l'eau appliquée (applied water physics) (1) et les procédés améliorés d'analyse de l'eau (2) ont contribué à comprendre des mécanismes fondamentaux et des facteurs individuels de la vivification d'eau GRANDER ®, à les reproduire et à les vérifier par des essais de laboratoire.

Physique de l'eau appliquée

L'objet principal de la « applied water physics » (physique de l'eau appliquée) réside dans la recherche sur ces caractéristiques fondamentales de l'eau, et entre autres sur ses interactions avec les champs électriques, magnétiques et électromagnétiques et sur les effets de telles interactions sur les organismes vivants comme les bactéries.

Ces quarante dernières années, beaucoup de recherches ont été menées sur les effets du traitement magnétique ou électromagnétique sur l'eau – plus de cents articles sont disponibles dans la bibliographie (Exemple : extrait (10–29)).

Pendant longtemps, la communauté scientifique a considéré avec scepticisme les affirmations selon lesquelles l'influence d'un champ magnétique sur de l'eau dure a un impact sur la structure et la morphologie de la cristallisation du carbonate de calcium. Cela était surtout dû au fait qu'il n'y avait pas de mécanisme plausible permettant d'expliquer l'effet durable des champs magnétiques, même après la fin de l'exposition.

Cette application était donc contestée par les spécialistes, pas seulement en ce qui concerne la vivification d'eau GRANDER®.

Wetsus – le Centre de compétence européen des technologies de l'eau durables

La coopération scientifique interdisciplinaire d'universités européennes et d'institutions de recherche (3) au sein du Centre de compétence européen des technologies de l'eau durables – le WETSUS – a permis une percée dans la compréhension du traitement magnétique de l'eau (MWT) du point de vue de la physique de l'eau. (4)

Résumé des résultats scientifiques :

Les résultats scientifiques de Dr. Elmar Fuchs (5) et de son équipe / Wetsus (6)

"Strong Gradients in Weak Magnetic Fields Induce DOLLOP Formation in Tap Water" 

(« De forts gradients dans des champs magnétiques faibles induisent la formation de DOLLOPs dans l'eau du robinet ») ont pu être confirmés au cours d'un processus scientifique d'examen par les pairs. (7)

En 2012, Coey a proposé une théorie sur le mécanisme du traitement magnétique de l'eau qui repose sur le gradient du champ utilisé et non sur sa force absolue.

Ce nouveau travail scientifique du groupe de recherche Wetsus « Physique de l'eau appliquée » (Martina Sammer, Cees Kamp, Astrid H. Paulitsch-Fuchs, Adam D. Wexler, Cees J.N. Buisman et Elmar C. Fuchs) repose sur la découverte que les nanoparticules de carbonate de calcium contenues dans l'eau du robinet (« DOLLOPs ), sous certaines conditions (causées entre autres par le gradient magnétique), adoptent une nouvelle structure et qu'ainsi, les conditions d'environnement pour les matières dissoutes (par ex. le calcaire) sont modifiées. (8)

Les résultats de l'étude montrent une formation plus élevée de clusters de prénucléation de l'ordre du nanomètre (liquide ordonné de façon dynamique comme les polymères oxyanions ou « DOLLOPs ») en raison de l'exposition au champ magnétique et sont ainsi en accord avec la théorie de Coey, qui est ainsi applicable à des champs magnétiques très faibles, tant qu'ils contiennent des gradients forts.

2. Nouvelle analyse de l'eau


Des méthodes d'analyse de pointe ouvrent de nouvelles opportunités dans l'analyse moderne de l'eau. Cela vaut aussi bien pour l'analyse de traces, par laquelle des concentrations (pg/l) de matières ou de substances peuvent être détectées, que pour les analyses microbiologiques par lesquelles, par exemple, le nombre de bactéries dans l'eau peut être trouvé en moins d'une heure.

La détermination du nombre total de germes dans l'eau potable, avec des « méthodes traditionnelles », dure 72 heures et seules environ 1 % des bactéries effectivement présentes peuvent être mises en évidence, les autres 99 % restent inaperçues.

La cytométrie en flux

durchflusszytometer abbildung1 FRALe cytomètre en flux saisit 99 % de toutes les bactéries dans l'eau et peut même faire la différence entre les cellules vivantes et les cellules mortes. Temps d'analyse 1 heure

La méthode de la cytométrie en flux permet l'analyse de cellules qui passent individuellement, à grande vitesse, devant une tension électrique ou une source lumineuse (la plupart du temps des rayons laser). En fonction de la forme, de la structure ou de la coloration des cellules, différents effets sont produits, à partir desquels on peut déduire les caractéristiques d'une cellule.

achensee abbildung2 FRA

Un exemple à titre d'illustration –  le lac d'Achen
Superficie : 6,8 km², Volume : 0,481 km²

Si l'on dissout un morceau de sucre dans le lac d'Achen, ce sucre peut encore être détecté à l'aide de cette technique de mesure extrêmement avancée.

3. Publications scientifiques


Il existe désormais un article scientifique, validé par un examen par les pairs, qui démontre la différence entre l'eau vivifiée et l'eau non vivifiée. (7)

"Strong Gradients in Weak Magnetic Fields Induce DOLLOP Formation in Tap Water"

(Traduction : « De forts gradients dans des champs magnétiques faibles induisent la formation de DOLLOPs dans l'eau du robinet »)

Martina Sammer 1, Cees Kamp 2, Astrid H. Paulitsch-Fuchs 1, Adam D. Wexler 1, Cees J. N. Buisman 1 and Elmar C. Fuchs 1,*

1 Wetsus, European Centre of Excellence for Sustainable Water Technology, Oostergoweg 9, 8911 MA Leeuwarden, The Netherlands; Martina.sammer@wetsus.nl (M.S.);
astrid.paulitsch-fuchs@wetsus.nl (A.H.P.-F.); adam.wexler@wetsus.nl (A.D.W.); cees.buisman@wetsus.nl (C.J.N.B.)

2 Kamp Consult, Deventerweg 81, 7203 AD Zutphen, The Netherlands; ceeskamp@xs4all.nl
* Contact : elmar.fuchs@wetsus.nl; Tel.: +31-58-284-3162

Éditeur académique : Wilhelm Püttmann
Réception : 21 janvier 2016; approbation : 23 février 2016; publication : 3 mars 2016

Résultat:

  1. La vivification entraîne une modification de la résistance électrique du courant alternatif (impédance)
  2. La vivification entraîne la formation renforcée de nanoparticules de calcaire dans l'eau, les « DOLLOPs »

La démonstration a été menée à travers trois méthodes d'analyse indépendantes.

a) Spectroscopie d'impédance

Par cette méthode, on introduit de façon définie du courant alternatif dans une cellule de mesure, remplie d'eau à analyser. On varie la fréquence du courant alternatif, et la résistance électrique du courant alternatif (impédance) ainsi que le déphasage dans l'échantillon sont déterminés.

impedanz analysator abbildung3 1 FRA

En fonction de la fréquence, on constate des différences significatives entre les échantillons non vivifiés (8) et les échantillons vivifiés par GRANDER :

impedanzspektroskopie abbildung4 1 FRA

Rem. : La formation de DOLLOPs proposée a été testée dans au moins 16 expériences indépendantes. 12 mesures par expérience, une mesure comprend l'impédance complexe pour 65 fréquences, la mesure de deux paramètres (phase et impédance) par fréquence. (8)

b) Diffraction laser

laser streuung durchflusszytometer abbildung5 6 1 FRA

Au moyen d'un cytomètre en flux, le nombre de nanoparticules de carbonate de calcium (DOLLOPs) a été mesuré. (8)

c) Microscope électronique à balayage

rasterelektronenmikroskop dollops abbildung7 8 1 FRA

Après le traitement de vivification d'eau de GRANDER ®, on constate un renforcement de la formation de DOLLOPs. Les DOLLOPs peuvent faire office de germes de cristallisation pour la formation de cristaux de calcaire et ont une influence sur le comportement en matière de dépôt de calcaire. (8)(9)

4.Comprendre les effets GRANDER ®

a) Modification du comportement en matière de dépôt

Ablageverhalten FR

Avec la vivification, beaucoup de Dollops
Le calcaire dissous se cristallise déjà dans l'eau, à travers les dollops, et il est évacué (9)

Lorsque du calcaire dissous se cristallise sur les parois du tuyau, cela entraîne une réduction non souhaitée du diamètre du tuyau et une plus grande résistance à l'écoulement. De plus, la « surface du calcaire », rugueuse la plupart du temps, peut offrir à des bactéries et biofilms de meilleures conditions de croissance

 

Avec la vivification, beaucoup de Dollops
Le calcaire dissous se cristallise déjà dans l'eau, à travers les dollops, et il est évacué (9)

Avec une concentration élevée de DOLLOPs dans l'eau, la formation de cristaux commence déjà dans l'eau et n'est que limitée sur les surfaces des tuyaux. Ainsi, les cristaux n'adhèrent plus au tuyau, mais sont évacués avec le flux d'eau.  (8)

 b) Augmentation de la capacité d'auto-nettoyage

La flore d'arrière-plan d'une eau (bactéries autochtones) fonctionne comme un système immunitaire. Elle protège l'eau de façon naturelle contre les bactéries non souhaitées en consommant les nutriments par ses propres activités, offrant ainsi moins de moyens d'existence aux germes non souhaités.

En même temps on assiste à une lutte biologique pour la vie, au cours de laquelle la flore saine devrait s'imposer.

Il convient naturellement de souligner que lorsque l'introduction d'impuretés dans le système devient trop importante, le traitement GRANDER ® doit être combiné avec d'autres méthodes de traitement afin d'obtenir l'effet souhaité.

Quels sont les effets d'une augmentation de la capacité d'auto-nettoyage de l'eau ?

  • la durée de conservation est prolongée
  • le potentiel de prolifération des germes diminue
  • la stabilité microbiologique augmente
  • la capacité de résistance de l'eau augmente

À travers la méthode de la cytométrie en flux, on peut démontrer que la vivification d'eau de GRANDER ® renforce la flore d'arrière-plan et ainsi la capacité de résistance.

 

 5. Bénéfices des effets GRANDER®


Exemple de la tendance au dépôt :

ablagerungsneigung abbildung10 FR

Fig. 1: Tendance aux dépôts

L'eau possède la capacité de dissoudre le calcaire. Les paramètres du niveau de pH et de la température jouent ici un rôle essentiel. La saturation avec d'autres minéraux et matières détermine également la quantité de calcaire qui reste dissoute dans l'eau et à partir de quel moment celui-ci commence à se cristalliser.

Dans l'eau vivifiée, les dépôts ne commencent à se former qu'à partir d'un degré plus élevé de dureté que dans l'eau non vivifiée. Pour de l'eau très dure et dans des conditions défavorables, une combinaison avec un traitement conventionnel (échangeur d'ions) est recommandée, si l'on veut éviter les dépôts de calcaire.

Bénéfices de la vivification de l'eau quant aux dépôts

  • L'eau vivifiée tolère un degré de dureté plus élevé avant que ne se forment des dépôts.
  • Avec une combinaison avec un échangeur d'ions, la dureté résiduelle peut être réglée à un niveau plus élevé.
  • Économise les coûts en chimie, électricité et maintenance.
  • L'eau a un meilleur goût.

Exemple de la stabilité microbiologique :

 mikrobiologische stabilitaet abbildung11 FR

Fig. 11: Exemple : stabilité microbiologique

Les bactéries ont besoin de nutriments et d'un milieu adéquat afin de pouvoir survivre dans l'eau et se reproduire.

Dans l'eau vivifiée, la flore d'arrière-plan naturelle est plus active et consomme plus de nutriments, ainsi, les bactéries non souhaitées ont plus de difficultés à s'établir.

Cependant, si le niveau d'introduction d'impuretés est très élevé, il faudrait dans ce cas aussi viser une combinaison avec des méthodes de traitement traditionnelles.

Bénéfices de la vivification de l'eau quant à la stabilité microbiologique

  • Stabilité microbiologique plus haute
  • L'eau vivifiée reste stable, même avec une teneur plus élevée en nutriments
  • Économise les coûts en chimie, électricité et maintenance (9)

zitat johann grander klein gross abbildung12 FRA

Grâce aux techniques de mesure modernes, nous arrivons maintenant enfin à voir une partie de l'infiniment petit !  Johann Grander, par son savoir, avait des décennies d'avance sur nous.


Visions pour un avenir durable


L'exploitation des forces naturelles
de l'eau vivifiée est un pas important
pour atteindre la durabilité et la santé.

Plus une eau est forte et naturelle,
moins il est nécessaire de la traiter.
Cela économise des ressources, préserve notre environnement et contribue aux économies de coûts.

Notre philosophie consiste à consolider les forces positives de l'eau et à l'amener à un équilibre naturel.



Sources :

(1) Lien : https://www.wetsus.nl/research/research-themes/applied-water-physics
(2) Lien : https://www.grander.com/international/grander-wasser/wasserforschung/forschungskonzept/externe-forschung/messmethoden
(3) Liste des universités : https://www.wetsus.nl/research/research-institutes
(4) Coey, J. M. D. (2012). Magnetic water treatment – how might it work? Philosophical Magazine, 92(31), 3857–3865.
(5) Homepage Dr. Elmar C. Fuchs - http://ecfuchs.com/
(6) WETSUS – Applied Water Physics - https://www.wetsus.nl/research/research-themes/applied-water-physics
(7) https://www.mdpi.com/2073-4441/8/3/79/pdf
(8) Strong Gradients in Weak Magnetic Fields Induce DOLLOP Formation in Tap Water
Cees J. N. Buisman and Elmar C. Fuchs , Martina Sammer , Cees Kamp , Astrid H. Paulitsch-Fuchs , Adam D. Wexler
Wetsus, European Centre of Excellence for Sustainable Water Technology, MA Leeuwarden
Received: 21 January 2016; Accepted: 23 February 2016; Published: 3 March 2016
(9) IPF GmbH
(10) Josh, K.M.; Kamat, P.V. Effect of magnetic field on the physical properties of water. J. Ind. Chem. Soc. 1966, 43,620–622.
(11) Duffy, E.A. Investigation of Magnetic Water Treatment Devices. Ph.D. Thesis, Clemson University, Clemson, SC, USA, 1977.
(12) Lin, I.; Yotvat, J. Exposure of irrigation and drinking water to a magnetic field with controlled power and direction. J. Mag. Magn. Mat. 1990, 83, 525–526.
(13) Higashitani, K.; Kage, A.; Katumura, S.; Imai, K.; Hatade, S. Effects of a magnetic field on the formation of CaCO3 particles. J. Colloid Interface Sci. 1993, 156, 90–95.
(14) Gehr, R.; Zhai, Z.A.; Finch, J.A.; Rao, S.R. Reduction of soluble mineral concentrations in CaSO4 saturated water using a magnetic field. Water Res. 1995, 29, 933–940.
(15) Baker, J.S.; Judd, S.J. Magnetic amelioration of scale formation. Water Res. 1996, 30, 247–260.
(16) Pach, L.; Duncan, S.; Roy, R.; Komarneni, S. Effects of a magnetic field on the precipitation of calcium carbonate. J. Mater. Sci. Lett. 1996, 15, 613–615.
(17) Wang, Y.; Babchin, A.J.; Chernyi, L.T.; Chow, R.S.; Sawatzky, R.P. Rapid onset of calcium carbonate crystallization under the influence of a magnetic field. Water Res. 1997, 31, 346–350.
(18) Parsons, S.A.;Wang, B.L.; Judd, S.J.; Stephenson, T. Magnetic treatment of calcium carbonate scale-effect of pH control. Water Res. 1997, 31, 339–342.
(19) Barrett, R.A.; Parsons, S.A. The influence of magnetic fields on calcium carbonate precipitation. Water Res. 1998, 32, 609–612.
(20) Colic, M.; Morse, D. The elusive mechanism of the magnetic 'memory'of water. Colloid Surface A 1999, 154, 167–174.
(21) Goldsworthy, A.; Whitney, H.; Morris, E. Biological effects of physically conditioned water. Water Res. 1999, 33, 1618–1626.
(22) Coey, J.M.D.; Cass, S. Magnetic water treatment. J. Magn. Magn. Mater. 2000, 209, 71–74.
(23) Hołysz, L.; Chibowski, E.; Szcze´s, A. Influence of impurity ions and magnetic field on the properties of freshly precipitated calcium carbonate. Water. Res. 2003, 37, 3351–3360.
(24) Kobe, S.; Draži´c, G.; McGuiness, P.J.; Meden, T.; Sarantopolou, E.; Kollia, Z.; Sefalas, A.C. Control over nanocrystalization in turbulent flow in the presence of magnetic fields. Mater. Sci. Eng. 2003, 23, 811–815.
(25) Knez, S.; Pohar, C. The magnetic field influence on the polymorph composition of CaCO3 precipitated from carbonized aqueous solutions. J. Colloid Interface Sci. 2005, 281, 377–388.
(26) Fathia, A.; Mohamed, T.; Claude, G.; Maurin, G.; Mohamed, B.A. Effect of a magnetic water treatment on homogeneous and heterogeneous precipitation of calcium carbonate. Water Res. 2006, 40, 1941–1950.
(27) Li, J.; Liu, J.; Yang, T.; Xiao, C. Quantitative study of the effect of electromagnetic field on scale deposition on nanofiltration membranes via UTDR. Water Res. 2007, 41, 4595–4610.
(28) Katsir, Y.; Miller, L.; Aharanov, Y.; Jacob, E.B. The effect of rf-irradiation on electrochemical deposition and its stabilization by nanoparticle doping. J. Electrochem. Soc. 2007, 154, 249–259.
(29) Hołysz, L.; Szcze´s, A.; Chibowski, E. Effects of a static magnetic field on water and electrolyte solutions. J. Colloid Interface Sci. 2007, 316, 996–1002.

Hotline gratuite +800 000 20335

Numéro de service international gratuit pour les appels de AT, DE (téléphone fixe, mobile), IT (téléphone fixe), CH (téléphone fixe), ES (téléphone fixe), FR (téléphone fixe)
La meilleure eau à la maison, cela vous intéresse?

Nos spécialistes de l’eau seront heureux de vous conseiller sans engagement, et définiront pour vous votre concept d‘eau individuel – pour que coule de votre robinet une eau optimale et durable.